Création d'entreprise

Comment ouvrir un fast food ?

5/5 - (1 vote)

Ouvrir un fast-food, c’est un projet que beaucoup d’entrepreneurs en quête d’opportunités lucratives rêvent de concrétiser. Avec ses burgers juteux, ses frites croustillantes et ses repas rapides, le secteur attire de nombreux consommateurs. Avant de créer un restau rapide, il faut comprendre les aspects juridiques, financiers et opérationnels qui y sont liés. Voici toutes les informations essentielles à savoir pour ouvrir un fast-food.

Quel statut pour ouvrir un fast food ?

Pour ouvrir un fast food, vous devez d’abord définir votre concept. Quel type de restauration rapide souhaitez-vous proposer ? Du burger classique, des frites ou des spécialités locales, les options sont nombreuses. Après, cela, il s’agira de réaliser une étude de marché pour valider le concept et de définir la stratégie commerciale. Ensuite, vous devez choisir un statut juridique.

Le choix du statut dépend de plusieurs paramètres. Il faut tenir compte du nombre d’associés, de son patrimoine personnel à protéger et de ses ambitions de développement. Vous avez le choix entre les deux statuts populaires que sont la SARLSociété à Responsabilité Limitée et la SASSociété par Actions Simplifiée.

La SARL est un statut simple et adapté aux petits projets familiaux, tandis que la SAS convient aux entreprises ambitieuses. Ces deux statuts possèdent chacun des avantages et des inconvénients pour le dirigeant, les associés et l’évolution du projet. Il convient de faire un choix en fonction des objectifs de l’entreprise et des préférences en matière de gestion.

Quels diplômes pour ouvrir un fast food ?

Il n’existe pas de diplôme spécifique qui soit requis pour ouvrir une entreprise de repas rapide. Cependant, avoir une formation dans la restauration, la comptabilité et le management d’entreprise peut être un atout précieux. De même, certaines formations relatives à l’activité de fast food sont nécessaires.

Par exemple, une formation en hygiène alimentaire est obligatoire pour vous-même ou l’un de vos salariés. De plus, une personne dans votre personnel doit avoir suivi la formation HACCP pour garantir la sécurité alimentaire des clients. Une connaissance approfondie des normes de salubrité alimentaire est essentielle pour assurer la conformité réglementaire de votre établissement.

Quelles sont les réglementations pour ouvrir un fast food ?

L’ouverture d’un service de restauration instantanée est soumise à une panoplie de réglementation pour assurer la satisfaction et la sécurité des consommateurs. En plus d’une formation en hygiène et sécurité alimentaire, voici quelques autres obligations à respecter.

Installer obligatoirement un flyer

Vous devez afficher dans votre franchise, des informations qui s’adressent aux clients et aux employés. Les flyers doivent contenir les horaires d’ouverture, les tarifs nets de chaque produit, l’interdiction de fumer. Ils doivent aussi parler de l’origine des viandes, des allergènes et de la protection des mineurs contre l’alcool.

La licence d’exploitation

C’est une obligation qui concerne spécialement les fast-foods qui vendent des boissons alcoolisées. Votre entreprise a besoin d’une licence d’exploitation obtenu après une formation obligatoire qui dure 20 heures. Vous apprendrez les règles liées à la vente d’alcool, à la conduite en état d’ivresse et à la prévention de l’alcoolisme. Il vous faut un permis pour vendre tout type d’alcool.

Immatriculation et diffusion de la musique

Vous devez, pour lancer votre activité en toute légalité, immatriculer votre entreprise. Pour cela, il faut déclarer son existence et ses activités chez le Registre du Commerce et des Sociétés. Vous obtiendrez un numéro Siren et un Kbis qui attestent de votre conformité aux formalités administratives. Si vous diffusez de la musique dans votre restaurant, il faut nécessairement s’acquitter des droits d’auteur. Le montant du contrat dépendra de votre activité et de la taille de votre établissement.

Quel budget pour ouvrir un fast food ?

Le budget pour ouvrir un fast food est très variable. Il dépend principalement de l’achat d’équipements de cuisine, le mobilier, les licences et les frais de marketing. Pour définir le budget, vous devez identifier les investissements nécessaires à l’ouverture, aux principales charges et dépenses. Vous devez considérer les fonds à verser pour avoir un contrat de franchise, le cas échéant.

Votre budget prévisionnel doit prendre en compte combien vous devriez dépenser pour le bail commercial et l’assurance. Quels sont les fournisseurs auxquels vous ferez appel ? À quel prix peuvent s’évaluer les contrats de fournisseurs ? Combien allouez-vous aux possibles contentieux avec les clients, le personnel ou le franchiseur qui pourraient survenir ? Ce sont autant de questions et paramètres à considérer pour déterminer un budget d’ouverture de fast food.