Création d'entreprise

Comment ouvrir un food truck ?

Donner son avis

Depuis quelques années, le concept de restauration mobile a le vent en poupe. Les food trucks, ces cuisines itinérantes installées dans des camions aménagés, séduisent de plus en plus d’entrepreneurs attirés par ce modèle d’affaires original et tendance. Mais ouvrir un food truck nécessite de bien se renseigner sur un certain nombre de paramètres. On vous révèle tout ce qu’il faut savoir avant d’ouvrir un food truck.

Quel statut pour ouvrir un food truck ?

Avant de se lancer dans l’aventure d’un food truck, le choix du statut juridique est une étape importante. Dans ce registre, plusieurs options s’offrent à vous. La micro-entreprise est souvent plébiscitée par les entrepreneurs débutants, car elle permet de commencer une activité de restauration mobile, en franchise de TVA et sans payer de charges sociales élevées. Cependant, ce régime fiscal ne permet pas de récupérer la TVA sur les investissements, ce qui peut être contraignant pour l’achat et l’aménagement du camion.

Une autre possibilité est de créer une entreprise individuelle (EI) ou une société à responsabilité limitée (SARL) ou par actions simplifiée (SAS). Ces statuts permettent une meilleure protection de votre patrimoine personnel et offrent plus de flexibilité pour la gestion de votre cuisine itinérante. Ils impliquent cependant des démarches administratives plus lourdes et des coûts de création plus élevés.

Le choix du statut juridique dépendra de nombreux critères comme votre projet de food truck, votre situation personnelle et patrimoniale, ou encore vos objectifs de développement. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel pour faire le meilleur choix.

Quels diplômes pour ouvrir un food truck ?

Ouvrir un food truck ne nécessite pas de diplôme spécifique, mais il existe des formations obligatoires à suivre. La première concerne l’hygiène alimentaire. En effet, toute personne manipulant des denrées alimentaires doit avoir suivi une formation de 14 heures auprès d’un organisme habilité. Cette formation, appelée HACCP, permet de se former aux réglementations et bonnes pratiques en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire.

De plus, si vous souhaitez vendre de l’alcool dans votre food truck, vous devrez également obtenir le permis d’exploitation. Cette licence, d’une durée de 20 heures, vous donne l’autorisation de vendre des boissons alcoolisées dans votre cuisine itinérante. Elle est valable 10 ans et devra être renouvelée par la suite.

Quelles sont les réglementations pour ouvrir un food truck ?

Au-delà des formations obligatoires, l’ouverture d’un food truck est soumise à de nombreuses réglementations qu’il est important de bien connaître.

Tout d’abord, vous devrez obtenir les autorisations d’emplacement nécessaires auprès des autorités compétentes. Selon que vous souhaitiez vous installer sur un trottoir, un marché ou un événement, les démarches varieront. Il faudra généralement faire une demande de permis de stationnement ou decontrats de location auprès de la mairie ou de l’organisateur.

Ensuite, vous devrez souscrire les assurances adaptées à votre activité de street food. Outre l’assurance véhicule professionnel obligatoire, vous devrez également contracter une assurance responsabilité civile professionnelle pour couvrir d’éventuels litiges ou dommages causés dans le cadre de votre restauration mobile. Aussi, votre véhicule devra notamment être homologué en tant que VASP-Magasin et vous devrez être en possession de la carte de commerce ambulant pour pouvoir exercer dans différentes communes tout en respectant la réglementation sur les déplacements.

Quel budget pour ouvrir un food truck ?

Ouvrir un food truck représente un investissement conséquent qu’il est important d’évaluer avec précision avant de se lancer. Le paramètre le plus important sera l’acquisition du camion lui-même. Selon que vous optiez pour un véhicule neuf ou d’occasion, les coûts peuvent être très différents. Comptez entre 10 000 et 50 000 € pour un camion d’occasion, et jusqu’à 100 000 € pour un véhicule neuf entièrement équipé.

À ce prix d’achat, il faudra également ajouter les frais d’aménagement de votre cuisine mobile. L’installation des équipements de restauration, de la climatisation, de l’électricité et autres nécessite des investissements conséquents. Il faudra en plus prévoir les coûts des différentes autorisations et des assurances obligatoires, ainsi que les frais récurrents liés à l’exploitation de votre food truck : carburant, entretien du véhicule, matières premières, emballages à emporter, etc. En tout, il faudra prévoir entre 50 000 et 100 000 €, mais seul un chiffrage précis du projet vous permettra de mieux évaluer vos besoins de financement.