Création d'entreprise

Comment ouvrir un magasin de chaussures ?

5/5 - (1 vote)

Avez-vous comme projet d’ouvrir un magasin de chaussures ? C’est une très belle initiative qui peut devenir rentable très vite. Cependant, il faut bien le mettre en place, compte tenu de la concurrence qui existe dans ce secteur d’activité. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer dans l’ouverture d’un magasin de chaussures.

Quel statut pour ouvrir un magasin de chaussures ?

Avant l’ouverture d’un magasin de chaussures, il est indispensable de déterminer son statut juridique. Tout d’abord, vous pouvez opter pour une micro-entreprise pour votre projet. Elle permet de faire de la boutique votre propriété intellectuelle, puisque vous êtes le seul investisseur. Cependant, ce statut vous contraint à respecter une limite de chiffre d’affaires. C’est pourquoi il est recommandé d’adopter une micro-entreprise pour évaluer la portée du projet.

Le second statut juridique idéal pour ouvrir une boutique de chaussures est celui d’une société. C’est d’ailleurs la meilleure option pour ne plus être limité par un plafond de chiffre d’affaires. Toutefois, il faudra vous associer avec deux personnes au moins pour la création. La SARL (société à responsabilité limitée) ou SAS (société par actions simplifiée) sont les formats les plus représentés.

Avec ce statut juridique, votre projet est plus crédible et peut facilement bénéficier d’un investissement. L’option de la franchise est également envisageable pour l’ouverture d’un magasin de chaussures.

Quels diplômes pour ouvrir un magasin de chaussures ?

Pour ouvrir une boutique de chaussures, il n’y a pas de diplôme (licence ou master) spécifique à détenir. Toute personne désirant réaliser ce projet peut s’y lancer. Toutefois, avoir des connaissances en marketing ou en communication s’avère d’une grande utilité. Ce sont des atouts qui vont aider à faire prospérer rapidement le commerce.

À ces éléments s’ajoutent des compétences clés qui doivent être cultivées au quotidien. La première est le sens de l’organisation pour assurer et suivre les ventes de la boutique. De cette façon, vous avez une idée précise sur les produits qui sont écoulés. Il faut également être en mesure d’établir une bonne communication afin de créer et de conserver une bonne relation avec les clients du magasin.

Un autre atout est la connaissance et l’intérêt pour la mode. En tant que propriétaire d’un magasin de chaussures, vous devez connaître le style qui est tendance. Enfin, la faculté de vendre n’est pas à négliger pour quelqu’un qui veut exercer dans ce domaine. C’est-à-dire, être en mesure de recommander une chaussure (cuir ou daim) qui répond à l’attente du client et qui assure le confort au pied.

Quelles sont les réglementations pour ouvrir un magasin de chaussures ?

Même si tout le monde peut se lancer dans l’ouverture d’un magasin de chaussures, il faut respecter des principes. Il existe une réglementation relative aux établissements recevant du public à laquelle il faut se tenir. Cela implique le respect de règles d’hygiène et des normes de sécurité, notamment contre les incendies.

La réglementation s’étend également du point de vue commercial. En effet, la boutique doit pouvoir afficher de façon lisible le prix des différentes chaussures. La société doit également proposer aux clients des garanties et la possibilité de retour des chaussures. Ces différents éléments n’excluent pas la souscription à une assurance responsabilité civile et celle du local commercial.

De cette façon, vous n’aurez pas de contentieux et des litiges commerciaux dans votre secteur d’activité. Une commission est déléguée pour s’assurer du respect des réglementations.

Quel budget pour ouvrir un magasin de chaussures ?

Pour ouvrir un magasin de chaussures, il faut prévoir un budget compris entre 30 000 et 200 000 euros. Cette facture inclut d’abord les frais nécessaires pour le contrat de bail du local commercial. Le tout dépend de l’emplacement dans lequel la boutique sera implantée. Le budget doit ensuite contenir les coûts pour les contrats de fourniture et les contrats de distribution.

Il est indispensable de prendre un stock de chaussures pour commencer le commerce. En ce qui concerne l’équipement, il faut prévoir au moins 2000 € pour les étagères, environ 3000 € pour le dispositif de sécurité. Quant aux miroirs et aux tiroirs-caisses, 1000 € devront suffire pour l’installation. Pour finir, il faudra définir le salaire du personnel qui sera engagé. Le financement du magasin de chaussures peut se faire sur fond propre, grâce à un prêt ou avec l’apport d’un investisseur.