Création d'entreprise

Comment ouvrir un magasin d’optique ?

Donner son avis

L’ouverture d’un magasin d’optique est un investissement qui gagne en popularité depuis plusieurs années. Bien que le projet semble intéressant, il y a beaucoup de choses à savoir avant de se lancer. Si vous avez l’intention de mettre en place une telle boutique, trouvez ici tout ce que vous devez savoir au préalable.

Quel statut pour ouvrir un magasin d’optique ?

Si vous prévoyez ouvrir un magasin d’optique, il est important de savoir qu’il n’y a pas de réglementation pour la profession d’opticien. Ici, vous aurez la possibilité de mettre votre activité en place comme : micro-entreprise, entreprise individuelle ou encore société commerciale.

Lorsque vous prévoyez créer votre magasin en association avec une autre personne, la SARL ou la SAS sont recommandées. Par contre, si vous conduisez votre projet seul, vous pourrez opter pour la micro-entreprise, l’entreprise individuelle, l’EURL ou la SASU. Toutefois, le statut de micro-entrepreneur n’est pas toujours très adapté pour un magasin d’optique. Faites-en le choix uniquement si vous avez l’intention de le faire évoluer plus tard vers une autre forme.

Si le paiement de l’impôt sur le revenu vous convient, penchez pour une entreprise individuelle ou une EURL. Dans le cas où vous préférez l’impôt sur les sociétés, visez plutôt les autres formes de société. N’hésitez pas à demander de l’aide à un spécialiste en cas de difficulté à choisir votre statut juridique. Ce dernier pourra vous éclaircir sur la responsabilité civile professionnelle et vous aider en cas de contentieux.

Quel diplôme pour ouvrir un magasin d’optique ?

Pour exercer en tant que opticien-lunetier, vous devez nécessairement avoir un brevet, un certificat d’études ou tout autre titre en optique-lunetterie. Il n’est pas obligatoire de suivre une formation ou de disposer d’un diplôme en particulier. Cela revient à dire que vous ne pouvez pas exercer comme spécialiste et donner des conseils à vos clients. Vous pourrez seulement vous occuper de la direction du magasin, car il ne s’agit pas d’un simple commerce comme les autres.

Lorsque vous n’avez aucune compétence dans le domaine, vous devez engager un professionnel qui a les compétences et un diplôme en optique. C’est lui qui se chargera de donner des conseils pour des problèmes de vision ou l’achat de lunettes et porter un regard avisé sur chaque cas.

Quelles sont les réglementations pour ouvrir un magasin d’optique ?

Comme tous les autres secteurs de la santé, tout ce qui concerne l’ophtalmologie est bien régi par la loi. Avant d’ouvrir votre magasin d’optique, vous devez bien vous renseigner par rapport à la réglementation sur la vente de produits optiques. Celle-ci implique premièrement d’avoir une carte de professionnel de la santé. Vous devez aussi vous inscrire à la préfecture pour avoir un agrément de la Caisse Régionale d’Assurance Maladie. Ensuite, le spécialiste du magasin doit avoir son diplôme bien enregistré. Vous devez également tenir compte de la conformité aux tarifs de remboursement de la Sécurité Sociale. Enfin, il faut veiller au respect des normes d’accessibilité et de sécurité pour les locaux accueillant du public (normes ERP). En respectant la réglementation, vous ne risquez pas d’avoir des difficultés en cas de litiges commerciaux.

Quel budget pour ouvrir un magasin d’optique ?

Pour ouvrir un magasin d’optique, il y a des coûts auxquels vous devez faire face. Vous devez bien vous renseigner afin de ne pas vous retrouver avec un budget insuffisant.

Si vous avez fait le choix de la franchise par exemple, vous devrez déjà verser un droit d’entrée à la signature du contrat. C’est le point de départ pour exercer avec la licence d’une certaine marque. Ensuite, il faut prévoir un certain montant pour acheter ou louer le local qui servira de siège pour votre activité. Le prix va varier selon la région dans laquelle vous décidez de vous installer. Aussi, des travaux peuvent être nécessaires pour mettre les lieux en conformité avec la réglementation en termes d’accessibilité et de sécurité.

Pour avoir du stock, vous devez négocier des contrats de fourniture ou des contrats de distribution. Parfois, il sera nécessaire de bien négocier pour avoir les meilleurs tarifs. En franchise, certains contrats vous permettent de disposer d’un stock important, qu’il s’agisse de lunettes, montures, lentilles ou autres.