Création d'entreprise

Comment ouvrir un salon de coiffure ?

Donner son avis

Avez-vous un talent certain pour les coupes sophistiquées ? Aspirez-vous à créer un espace à votre image où vous pourrez exprimer votre créativité et mettre en valeur votre savoir-faire ? Si tel est le cas, alors l’ouverture d’un salon de coiffure pourrait bien être la concrétisation de votre rêve. Toutefois, pour transformer ce projet en réalité, vous aurez besoin d’un plan bien structuré et d’une compréhension approfondie de certaines réglementations. Voici un guide pour vous aider à démarrer.

Quel statut pour ouvrir un salon de coiffure ?

La sélection du statut juridique est une étape cruciale dans la mise en place de votre salon de coiffure. Vous pouvez créer une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), une SARL, une SAS, ou même une société en nom collectif. Cependant, le choix du cadre sous lequel vous exercerez votre métier de coiffeur sera principalement déterminé par votre situation personnelle et vos objectifs. Si vous envisagez d’inaugurer votre propre salon sans le soutien d’un associé, l’EURL représente l’option la plus judicieuse. Par contre, si vous prévoyez de travailler avec un ou plusieurs collaborateurs, il serait plus approprié d’opter pour une SARL ou une SAS.

Quels diplômes pour ouvrir un salon de coiffure ?

Le certificat d’aptitude professionnelle est le diplôme requis pour ouvrir un salon de coiffure ou décrocher des contrats de travail dans le secteur. Il se prépare en 2 ans après le collège et vous permettra d’acquérir les compétences nécessaires pour réaliser des coiffages. Cependant, pour pratiquer pleinement ce métier lié aux cheveux, le CAP ne suffit pas. Il vous faudra également avoir une expérience professionnelle significative pour rester à la pointe de la tendance et des techniques de coiffure.

Le Brevet Professionnel (BP) Coiffure

Ce diplôme est accessible après un CAP coiffure ou une seconde générale. Il vous apportera les compétences managériales essentielles pour gérer votre salon.

Le Brevet de Maîtrise (BM) Coiffure

Ce diplôme est destiné aux titulaires du BP ou du CAP justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins 3 années dans le domaine. Il vous permet d’approfondir vos connaissances en maîtrise de coupe, en gestion d’entreprise et en management d’équipe.

Le Brevet de Technicien Supérieur (BTS)

Le BTS vous confère la licence de maître artisan en coiffure. Il est ouvert aux titulaires d’un baccalauréat ou d’un BP.

Certificat de Qualification Professionnelle (CQP)

Le CQP est un diplôme qui se réalise via un contrat de professionnalisation de 240 heures. Accessible aux titulaires du BP ou du CAP, il vous prépare à assumer des responsabilités de gestion de votre salon.

Quelles sont les réglementations pour ouvrir un salon de coiffure ?

La réglementation sur les salons de coiffure est un ensemble de règles qui garantissent la sécurité des clients et la qualité des prestations. Avant l’ouverture de votre local, assurerez-vous d’abord d’être en mesure de respecter ces différentes exigences.

L’obligation d’affichage des tarifs

En tant que propriétaire d’un salon de coiffure ou de soin de beauté, vous êtes tenu de respecter l’obligation d’affichage des tarifs. Cela signifie que vous devez afficher de manière visible les prix de toutes vos prestations. Cette transparence permet aux clients de connaître les tarifs avant de choisir leurs services et évite toute confusion ou contentieux par la suite.

Les règles d’hygiène et de sécurité

La réglementation sur les salons de coiffure comprend aussi des règles en matière d’hygiène et de sécurité. Vous devez veiller à maintenir un environnement propre et sûr pour vos clients et votre personnel.

Souscription à une assurance responsabilité civile professionnelle

La responsabilité civile professionnelle est une assurance qui couvre les éventuels dommages matériels ou corporels causés à vos clients pendant les prestations. Elle vous protège également en cas de litige ou de réclamation émanant de tiers. Souscrire à une telle assurance vous permettra d’assurer la sécurité financière de votre salon.

Quel budget pour ouvrir un salon de coiffure ?

Le coût d’un projet d’ouverture de salon de coiffure peut varier considérablement en fonction de plusieurs paramètres. Il faut tenir compte des contrats de location ou d’achat du local, son emplacement, son style, les prestations proposées et les frais de matériel. En moyenne, vous devez prévoir un investissement de 30 000 euros. Parmi les dépenses principales, il faut compter les travaux d’aménagement, le stock de produits ainsi que les frais de fonctionnement courants. Ensuite, il y a les aspects liés au commerce et aux différentes activités du salon. Cela comprend les coûts opérationnels tels que le salaire des employés, les produits de coiffure et les services de marketing.