Création d'entreprise

Comment ouvrir une bijouterie ?

Donner son avis

Désirez-vous ouvrir une bijouterie ? Pour y parvenir, il vous faudra non seulement comprendre le fonctionnement du secteur, mais aussi prendre des dispositions spécifiques. Voici un guide qui vous informe sur tout ce qu’il faut savoir à propos de cette activité.

La démarche pour la création d’une bijouterie commence par une compréhension fine du secteur et de ses enjeux commerciaux. Il faudra donc commencer par rédiger un business plan, car c’est celui-ci qui vous accompagnera le long de votre projet.

Ensuite, vous devez faire l’étude du marché afin de définir votre avantage par rapport à la concurrence avec les autres bijouteries. L’étape suivante consistera à analyser la viabilité du projet de création d’entreprise. Il s’agit d’estimer ici les coûts et de les confronter au produit de votre exploitation. Vous devez aussi prendre en compte :

  • les coûts des fournisseurs ;
  • le prix du bail commercial ;
  • et d’un éventuel fonds de commerce.

Par ailleurs, il faudra aussi prendre en considération le coût de l’assurance qui peut se révéler élevé pour cette activité et celui de la responsabilité civile professionnelle.

Vous devez enfin choisir votre local et cela requiert une étude méticuleuse. En effet, plusieurs facteurs sont à considérer, dont la facilité d’accès à votre commerce, la piétonnisation de la voirie, la catégorie socio-professionnelle des habitants du quartier, etc.

Quel statut pour ouvrir une bijouterie ?

À l’instar de toute création d’entreprise, ouvrir une bijouterie requiert de créer une structure. Celle-ci devra avoir une forme juridique donnée. Le choix du statut juridique de votre société de vente de bijoux déterminera un grand nombre d’avantages dont vous pouvez bénéficier et aussi des règles à respecter. Cela dit, les différentes formes juridiques les plus adaptées à une bijouterie sont les suivantes :

  • Entreprise individuelle ;
  • EURL ;
  • SAS ;
  • SARL ;
  • SASU.

Le choix de la structure adéquate pour ouvrir une bijouterie dépend tant de la taille que de la nature du projet.

Quels diplômes pour ouvrir une bijouterie ?

Par principe, l’activité de bijoutier n’est pas réglementée. Ni une licence ou un quelconque diplôme n’est donc exigé pour ouvrir une bijouterie. Cependant, faire le choix d’avoir une telle structure recouvre deux réalités différentes.

D’une part, vous pouvez décider de faire de la revente de bijoux dont la montre, les bracelets, etc. Dans cette hypothèse, vous ne faites aucune réaction. Vous procédez simplement à la revente de bijoux de tous genres (fantaisie, luxe, etc.). Vous faites donc un simple commerce et dans ce cas, il n’y a aucune réglementation contraignante dans l’activité d’achat-revente de bijoux. Pour cela, vous n’avez pas nécessairement besoin d’un diplôme.

L’autre possibilité est d’opter pour la création de bijoux destinés à l’usage quotidien ou pour des évènements spécifiques comme le mariage. Ici, il se peut que vous proposiez plusieurs types de services. Ce peut être la vente de bijoux issus de votre création, la réparation et la transformation de bijoux et le piercing des oreilles pour enfants et adultes. Dans ce cas, vous exercez une activité purement artisanale et vous devez alors disposer d’un diplôme officiellement reconnu. Il peut s’agir d’un CAP, d’un BTP ou d’un BP en joaillerie. Avoir un tel diplôme inspire de la confiance et sans celui-ci, il vous sera difficile, voire impossible, de capter une clientèle.

Quelles sont les réglementations pour ouvrir une bijouterie ?

Pour rappel, la réglementation sur la vente de bijoux n’est pas spécifiquement contraignante. Il va falloir effectuer la déclaration de vos métaux précieux auprès d’un bureau de garantie. Par ailleurs, vous allez devoir tenir un livre de police qui est un registre détaillant l’intégralité des opérations touchant aux métaux précieux. L’activité de bijoutier implique l’ouverture d’un compte bancaire professionnel.

Quel budget pour ouvrir une bijouterie ?

Le budget pour ouvrir une bijouterie dépend bien sûr du projet. Mettre sur pied une bijouterie de luxe où chaque accessoire est en or, en diamant ou dans une quelconque pierre précieuse sera plus onéreux, que d’ouvrir une bijouterie comme une autre. Quoi qu’il en soit, il faudra nécessairement supporter les frais de création de l’entreprise. Ces derniers sont quasi nuls pour les auto-entrepreneurs, mais peuvent s’élever pour une création de sociétés. Il faudra en effet rédiger des statuts et immatriculer la société. L’aide d’un avocat pour les éventuels contentieux et litiges commerciaux et d’un expert-comptable sera alors nécessaire.

Par ailleurs, il va falloir acheter local commercial ou signer un contrat de location. Vous y ferez certainement des travaux et achèterez du matériel. Pour cela, il faudra signer des contrats de fourniture et des contrats de distribution. Pour finir, il faudra aussi faire l’avance des bijoux à vendre ou du matériel nécessaire à leur création si vous exercez une activité artisanale. Cela peut évidemment être onéreux, si vous optez pour des matériaux précieux. Pour cela, il faudra en moyenne 130 000 € pour lancer votre activité.