Création d'entreprise

Comment ouvrir une boulangerie ?

Donner son avis

La boulangerie est un secteur d’activité assez lucratif qui attire de plus en plus de personnes. Pour ouvrir une boulangerie, il est important de prendre quelques dispositions essentielles afin de mener à bien le projet. Voici un aperçu de comment vous y prendre.

Le processus de création d’une boulangerie débute avec la rédaction d’un business plan. Ce document permet de vérifier la viabilité de votre activité. Cela dit, pour assurer la réussite de votre projet, vous devez commencer par décider du type de boulangerie que vous désirez ouvrir. Vous pouvez soit opter pour une boulangerie artisanale ou industrielle, en indépendant ou en franchisé.

Lorsque vous optez pour une boulangerie artisanale, vous façonnez votre pain du pétrissage à la cuisson par la fermentation. Pour les délices annexe, notamment la pâtisserie et la viennoiserie, le boulanger artisan devra se rapprocher d’autres artisans où s’approvisionner chez les industriels. Un boulanger industriel acquiert la pâte préalablement congelée pour ensuite s’occuper de la cuisson. Sa boulangerie devient alors un lieu de transformation. Il peut aussi signer des contrats de distribution ou contrats de fourniture avec une boulangerie artisanale ou industrielle pour revendre ses produits (croissant, pain, gâteau, etc.).

Une fois le type de boulangerie choisi, il faut maintenant effectuer l’étude du marché. Ce travail consiste à valider votre idée de business. C’est après cette étape que vous passerez à la création proprement dite de la boulangerie en choisissant votre statut juridique. Après cette étape, il faudra souscrire à une assurance. La loi vous oblige à souscrire à la garantie de responsabilité civile professionnelle. Pour finir, il vous faut trouver un local propice pour héberger votre boulangerie. La tradition voudrait que vous optiez pour un lieu fréquenté et visible.

Quel statut pour ouvrir une boulangerie ?

À l’instar de tous les autres entrepreneurs, le propriétaire d’une boulangerie aura à choisir un statut juridique pour son entreprise. En principe, les possibilités sont nombreuses. Il va cependant falloir prendre en compte un certain nombre de critères afin de faire un choix judicieux.

On distingue généralement deux formes courantes pour ouvrir une boulangerie. Il s’agit entre autres de la Société à responsabilité limitée « SARL » et de la Société par actions simplifiées « SAS ». Notez par ailleurs que vous pouvez aussi opter pour une entreprise personnelle et dans ce cas, le statut le plus approprié est la SASU. Notez cependant que pour ouvrir une boulangerie, créer une société est plus bénéfique que d’opter pour une micro-entreprise.

Quels diplômes pour ouvrir une boulangerie ?

En principe, il est préférable d’avoir un diplôme avant d’ouvrir une boulangerie. Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de posséder une licence ou tout diplôme supérieur avant de devenir boulanger. Un CAP boulanger, un Brevet d’études professionnelles ou tout diplôme délivré par le répertoire national des certifications professionnelles ferait largement l’affaire.

Cependant, si vous ne possédez aucun diplôme, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour ouvrir votre propre boulangerie. Vous devez avoir une expérience professionnelle d’au moins 3 ans comme salarié, boulanger, dirigeant d’entreprise ou travailleur indépendant. Aussi, lorsque votre conjoint ou l’un de vos salariés dispose d’un diplôme ou d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum.

Quelles sont les réglementations pour ouvrir une boulangerie ?

Avant d’entreprendre une quelconque démarche nécessaire à l’ouverture d’une boulangerie, il faut en amont se renseigner sur la réglementation à respecter. Par exemple, il doit respecter certaines normes sanitaires que sont le nettoyage et la désinfection des lieux de confection. Ces normes concernent aussi la cuisson et la conservation des aliments. Le boulanger se pliera aussi à des règles de sécurité en matière d’incendie ou d’accès des personnes handicapées à son lieu de commerce. Les normes tarifaires concernant l’affichage des prix en fonction des types de produits sont également à prendre en compte.

Il existe aussi une réglementation sur la vente de produits alimentaires encadrant les noms attribués aux différents pains. Selon cette législation, vous ne pouvez pas appeler vos créations n’importe comment. Le boulanger doit se conformer à d’autres normes de sécurité alimentaire comme le traçage des produits proposés à la vente. En outre, pour évaluer la qualité de ses produits, le pâtissier doit se servir de la fraîcheur, notamment lorsqu’il s’agit de produits frais de boulangerie.

Quel budget pour ouvrir une boulangerie ?

Le budget à prévoir pour ouvrir une boulangerie varie selon plusieurs critères. Pour un début, il faudra prévoir une somme pour l’acquisition des matières premières. Vous devez également signer un contrat pour le local commercial ou pour acheter directement un fonds de commerce. Au départ, vous aurez besoin d’un meunier et d’un personnel qualifié dès le début de l’activité pour assurer la gestion quotidienne de votre boulangerie. Il faudra prévoir les premiers salaires de ces personnes. Sans oublier le fait que les services d’un avocat vous seront utiles pour gérer les éventuels contentieux ou litiges. L’idéal serait de prévoir un budget moyen de 200 000 € pour ouvrir une boulangerie.