vsm lean
Uncategorized

Comment appliquer VSM lean management à votre entreprise ?

Rate this post

De nombreuses entreprises adoptent la philosophie du Lean management pour améliorer et optimiser leurs performances. Elle se focalise sur l’amélioration continue des performances d’un établissement en termes de rentabilité et de qualité, voire sur l’innovation avec le développement de produits plus performants. Cette méthode inspirée du système de production du Toyota repose sur 5 principes de base. Voici concrètement comment appliquer le lean management à votre entreprise.

Qu’est-ce que le Lean ou VSM ?

Encore appelé Chaîne de valeur, Cartographie VSM ou Value Stream Mapping, le lean management est un outil permettant de recenser visuellement et en groupe l’ensemble des activités nécessaires à la production d’une entreprise. Cet outil inspiré du système de production de Toyota est donc une méthode d’organisation et de gestion qui aide les entreprises sur plusieurs points.

Son but est d’améliorer leurs performances et plus particulièrement la qualité de leur produit, leur rentabilité et leur productivité. Grâce à son impact, le lean management s’est répandu dans de nombreuses industries.

Comment le Lean management peut-il améliorer votre entreprise ?

Le lean management améliore une entreprise sur différents points. Cette méthode rend les entreprises et les équipes qui l’adoptent plus performantes. Celles-ci sont plus flexibles et capables de répondre aux exigences des consommateurs beaucoup plus rapidement.

Par ailleurs, le lean management permet aussi de créer un système de production beaucoup plus stable et facilite la collaboration entre les collègues. Pour finir, les entreprises et équipes qui optent pour cette méthode fournissent uniquement du travail s’il y a une demande réelle. Ainsi, le lean management favorise la gestion des flux, la gestion des stocks, la gestion des temps et la gestion des coûts dans les entreprises.

Comment mettre en œuvre le Lean dans votre entreprise ?

Pour rappel, le lean management est basé sur 5 principes. Afin de mettre en place cette méthode dans votre entreprise, il faudra vous appuyer de manière efficace sur ces 5 principes de base. Une bonne pratique consiste à commencer la mise en œuvre de cet outil avec une seule équipe de l’entreprise, quitte à le diffuser à tous les services dans le temps. À défaut de commencer par une équipe, une autre option consiste à former un groupe pilote temporaire.

Celui-ci devra être constitué des membres de différentes équipes susceptibles de devenir des agents de changement dans leur équipe respective. Pour que le travail soit bien effectué, il faut s’assurer de choisir de bonnes personnes. Une manière sûre de le faire consiste à sélectionner des individus non seulement motivés, mais qui ont aussi une certaine influence au sein de leur équipe. Cela dit, voici les différents principes du Lean management à suivre.

Identifier la valeur

Le but de toute entreprise étant d’offrir un produit ou un service pour lequel le client sera prêt à payer, elle doit ajouter une valeur définie par les besoins de ses clients à son offre. La valeur de cette offre réside dans la capacité de l’entreprise à résoudre le problème du client, ceci plus précisément dans la partie de la solution pour laquelle le client est disposé à payer.

Ainsi, toute activité ou processus qui n’apporte pas de valeur ajoutée au produit final est considérée comme du gaspillage. Au cours de cette première étape, l’entreprise est donc invitée à bien identifier les valeurs qu’elle souhaite apporter à son offre et de les définir très clairement. Dès que c’est fait, elle pourra alors passer à la deuxième étape.

Cartographier la chaîne de valeur

C’est à cette étape qu’il faudra littéralement cartographier le flux de travail de votre entreprise. Cela se fait généralement à l’aide du tableau kanban. Ce dernier est un outil pour cartographier chaque étape du processus de travail afin de visualiser la chaîne de valeur de votre entreprise. Le tableau kanban basique est une surface plane subdivisée en colonnes pour les trois principaux états de chaque tâche :

  • Requis ;
  • En cours ;
  • Terminé.

En cartographiant la chaîne de valeur pour la première fois, il faut se concentrer sur les étapes qui ajoutent de la valeur au produit final.

Création d’un flux de travail continu

Lorsque vous maîtrisez votre chaîne de travail, il faut maintenant vous assurer que le flux de travail de chaque équipe reste fluide. Le faire requiert un certain temps et surtout de l’énergie.

Le développement d’un service ou d’un produit implique souvent un travail d’équipe interfonctionnel. Au cours de ce processus, des goulots d’étranglement et des interruptions peuvent apparaître à tout moment. En divisant les tâches en de petits lots et en visualisant le plus de travail, il est plus facile de détecter et d’éliminer ces différents obstacles.

Création d’un système de traction

La stabilité du flux de travail permet aux différentes équipes d’exécuter leurs tâches beaucoup plus rapidement et ce avec moins d’efforts. Pour garantir cette stabilité, il faudra veiller à créer un système de traction. Ce dernier n’est produit qu’en cas de demande. Son but étant d’assurer l’optimisation de la capacité des ressources.

L’amélioration continue

Lorsque les précédentes étapes sont franchies, le lean management est donc mis en place. Il faut noter que ce système n’est ni isolé, encore moins statique. Pour cela, les problèmes peuvent survenir à tout moment. C’est pourquoi il importe d’améliorer chacun des processus des différentes équipes en renforçant les activités qui génèrent le plus de valeur pour la clientèle tout en éliminant autant que possible les gaspillages. L’amélioration continue peut être obtenue à l’aide de plusieurs méthodes dont la méthode PDCA.

Quels sont les avantages et les inconvénients du Lean ?

Les managers pourront observer divers avantages majeurs en mettant en place la méthode de lean management. La réduction des coûts et l’amélioration de la qualité des produits sont les deux principaux avantages de cette méthode. Par ailleurs, cette méthode favorise une meilleure utilisation des ressources.

Malgré ces avantages, le lean management a parfois plusieurs inconvénients. Cette méthode peut avoir un impact négatif sur le bien-être des salariés. Elle nécessite une démarche coopérative pour son implémentation. Pour finir, le Lean management n’est pas adapté aux productions complexes ou ponctuelles.